Groupement de Producteurs Maraichers Bio

M.I.N de Bordeaux - Brienne Case N°1 BP12, Quai de Paludate

Nos Producteurs partenaires

LOC'HALLE BIO est une structure coopérative qui réunit des producteurs de fruits et légumes bio,
tous situés à moins de 150km de Bordeaux.
Soit à ce jour, 22 producteurs venus des département de :
Gironde, Charente-Maritime, Charente, Dordogne, Lot et Garonne et Landes.
<div style="text-align: justify;">Vous êtes producteur, tourné vers l'agriculture biologique, et vous êtes situés dans un rayon de <strong>150 km de Bordeaux</strong>. Rejoignez notre <strong>coopérative</strong> issue de l'<strong>économie sociale et solidaire.</strong></div>
Vous êtes producteur, tourné vers l'agriculture biologique, et vous êtes situés dans un rayon de 150 km de Bordeaux. Rejoignez notre coopérative issue de l'économie sociale et solidaire.

Aah bio bons légumes, Isa et Gian-Liugi

Maraichage diversifié

Diane Mertens - SAS Graine, Marmande

Productrice de Fines herbes en "couveuse" structure d'accompagnement à l'instalation en agriculture biologique

François Prieur

La ferme de Neuillay produit toute l'année des carottes lavées et de poireaux à fut long.Une part de la production en Bio est destinée à la production de petits pots pour bébé.

Fred Lachman

Maraicher spécialiste des variétés anciennes de tomates et de salades

Jean-Christophe Mado

Jean-Christophe est né dans le Bio, grâce à ses parents engagés qui, notamment vinifient du vin Bio. Après avoir géré pendant plus de 18 ans des magasins bio en région parisienne. Il décide de changer de vie et de se lancer lui même dans le bio. Avec un diplôme de responsable exploitation agricole en maraîchage Bio, il achète une maison en ruine et un terrain près de Blaye, à Campugnan. Il la restaure pour qu'elle puisse accueillir sa famille et se lance en 2011 dans la culture de pomme de terre, d'artichauts et de plantes aromatiques.SES SPÉCIFICITÉS ET SES PRODUITS :La pomme de terre (Gourmandine; Ditta, Anais en primeur..), les artichauts, les
herbes aromatiques (Persil; Ciboulette etc..), aubergine, poivron..ET SI C'ÉTAIT À REFAIRE ? :
Jean-Christophe ne regrette absolument pas d'avoir changé de vie et de vivre dans ce havre de paix.

Jean-Marie Creusot

Jean-Marie était producteur de fleurs. Suite à une chute d'activité du secteur de la fleur, il décida en 2008 de convertir ses serres en Bio. Ce choix était judicieux, car ses serres convenaient parfaitement à la culture biologique en maraîchage.
SES SPÉCIFICITÉS ET SES PRODUITS:
- Le maraichage Bio sous serres : Salade, mâche, radis, tomate, concombre, poivron, courgette, aubergine, courge
ET SI C'ÉTAIT À REFAIRE :
Jean-Marie ne regrette pas de s'être converti en Bio. Ne plus être exposé aux produits nocifs est primordial pour lui.

Marc et Aline Faugeron

Marc a repris en 2003 la ferme familiale pour cultiver des cérales de manière intensive. Marc ne comprenait pas pourquoi il fallait obligatoirement traiter, même quand il n'y avait pas
besoin. En 2008, suite à un accident de traitement où il s'est brulé le visage, il décida de se lancer dans le Bio avec le soutien de sa femme Aline qui gère actuellement les commandes et le marché local, une fois par semaine.
SES SPÉCIFICITÉS ET SES PRODUITS:
- Le maraichage Bio sous serres: tomate, concombre, salade, épinard, radis
- La culture en plein champ: pruneaux, pomme de Terre, betterave, courge, carottes
- L'utilisation d'un tunnel abandonné où passait les trains de marchandises dans les années 30: Il utilise désormais ce tunnel pour cultiver endives et champignons. Le tunnel a une température et hygrométrie constante toute l'année ce qui permet d'avoir ces produits toute l'année. Ils sont normalement cultivés dans le Nord de la France à certaines saisons et/ou avec l'aide de chauffage et de climatiseur.
ET SI C'ÉTAIT À REFAIRE :
Marc ne regrette pas du tout le passage en Bio. Il ne veut plus jamais toucher ces produits nocifs pour l'environnement et pour l'Homme. Il essaye de se démarquer du conventionel
pour proposer autre chose et pour éviter de subir les baisses de prix de certains produits dans le Bio.

Nicolas Capeyron

Nicolas, ancien professeur de lycée agricole et après avoir travaillé dans le
conventionnel décide en 2011 , de se lancer dans le Bio.
POURQUOI CULTIVER EN BIO ? :
Par opportunité, les terres qu'il a acquis (10 ha) étaient en friche et ne
nécessitaient pas les 3 ans de conversion pour le passage en Bio.
Par valeur, Nicolas a toujours respecté l'environnement et a toujours su qu'il allait se
lancer dans le Bio.
SES PRODUITS : Tomate, concombre, aubergine, salade/laitue, mâche, épinard, aillet,
pomme de terre, fenouil, choux
ET SI C'ÉTAIT À REFAIRE ? :
Installé depuis moins de trois ans, Nicolas ne se pose pas cette question mais plutôt sur les évolutions à venir de sa ferme et de son environnement dans la zone maraichère des Jalles en zone urbaine..

Patrice Pallard

Pruneaux bio de Gironde


Christophe Chapron

Asperges Blanche du Blayais

Claude Soumagnac

Kiwi

Domaine d'Uza

Asperges Blanche des Landes

François-Xavier Durand

Pomme de terre

Gael Noyelle et Mathieu Edmons

EARL Aquamara

Jean-Pierre Roumat

Pomme - Kiwi

Mathieu Naulin

Petits Fruits Rouges

Max Fournié

Kiwis jaunes, Kiwaï et Kakis

Philippe Salvador

Asperges Vertes des LandesEn conversion vers l'Agriculture Biologique

Thomas Binet

producteur de figues bio, variété Noire de Caromb